Je ne suis pas diplômé d’une grande école de finance, et je n’ai sans doute pas l’intelligence et la culture des chiffres. Mais j’arrive quand même à lire mon relevé de compte. Quand je vois les frais de gestion d’un compte courant, le prix d’une carte bleue, les facturations en tous genres pour des dénominations plus incompréhensibles les unes que les autres, j’ai un vrai sentiment d’arnaque !

Afin de dissiper tout doute en moi-même, je prends un rendez-vous avec ma banque et mon conseiller. Bêtement moi quand on me dit que j’ai un conseiller et bien je crois qu’il est capable de me conseiller et de me renseigner… Mais en fait non ! Il vous reçoit, il vous endort, vous sort des calculs en trois secondes sur sa calculette et vous dit que tous va bien. Oui pour lui qui s’en mets plein les fouilles, pour moi c’est une autre histoire.

banquier

Intolérants, impolis, et franchement pas clair

Ne comprenant pas plus de chose, voir moins de chose qu’en arrivant, je me permets donc d’insister auprès de mon banquier pour comprendre. Mais attention le banquier conseillé est une espèce qui n’est pas douée d’une grande patience et encore moins d’un quelconque sens commercial. Il s’avère que celui-ci n’a pas que cela à faire, et que si je ne suis pas contente c’est pareil ! Incroyable ! Il me dit que c’est samedi et qu’il va fermer l’agence donc si je voulais disposer et revenir avec mon mécontentement à un autre moment ce serait top.

Quelle imbécile je fais, moi qui croyais que j’étais une cliente et je pousserais même à dire qu’avec le fric qu’ils me prennent pour une gestion inexistante de mon malheureux compte en banque, un café offert à mon arrivée devrait être compris dans le package. Donc je vous pose cette question : les banquiers sont-ils vraiment des cadres respectables ou sont-ils les sous-fifres d’un racket organisé ?