Le marketing et la promotion dans le monde de la mode
La révolution numérique a généré un changement social dans la consommation de la mode. Dans un marché mondial, avec un consommateur plus exigeant et mieux informé et une concurrence maximale, les marques sont contraintes d'utiliser toutes les ressources à leur disposition pour maintenir et développer leur activité. Un double défi se pose alors aux entreprises. D'une part, profiter de l'abordabilité, de l'accessibilité et de la proximité du réseau pour influencer les décisions d'achat d'une nouvelle génération, la "génération Y". D'autre part, faire face à un nouveau consommateur, généralement plus informé et sceptique, qui vient à l'avis des consommateurs anonymes pour partager leur expérience d'achat.

Les stratégies marketing face à un secteur hyper concurrentiel

Connaître les principales stratégies de marketing numérique dans le domaine des entreprises de mode, découvrir qui sont les influenceurs et les marques les plus suivies et analyser les processus d'engagement, le type de commentaires et de services les plus appréciés par ces utilisateurs dans Instagram, sont les objectifs de cet article. Les influenceurs sont des axes d'attraction pour le profil des jeunes, et il est démontré que leurs commentaires sont plus liés à l'image physique des influenceurs qu'au produit promu par les marques.

L'action indispensable des "influenceurs"

Le secteur de la mode est étroitement lié au monde de la communication dans lequel la numérisation et le marketing ont joué un rôle stratégique. Ce secteur est aussi l'un des plus exposés à l'action des influenceurs, des experts en communication et des conseillers en image de marque, ainsi que des millénaires, leurs plus fidèles disciples et imitateurs. Les entreprises de mode promotionnelle activent et renforcent une alliance avec les protagonistes des plateformes numériques tout en reconnaissant la nécessité de fournir une réponse rapide et une image crédible qui capture la confiance de l'utilisateur et du client potentiel. Aujourd'hui, les consommateurs sont à la recherche de personnes et d'institutions en qui ils peuvent vraiment avoir confiance. Les marques et les entreprises l'ont compris et sont devenues des acteurs sociaux dans les réseaux, tout en recherchant des connecteurs ou des personnes capables de faire passer leur message et de gagner la confiance de leurs pairs. Une véritable opportunité pour les entreprises se présente. Abordabilité, accessibilité et proximité sont des principes essentiels pour influencer les décisions d'achat des nouvelles générations qui, en général, consacrent beaucoup plus de temps au réseau qu'aux médias habituels. La présence des marques sur les plateformes sociales a amené ces "influenceurs ou ambassadeurs" de marque à interagir avec les entreprises, produisant un dialogue qui peut être positif pour la marque et encourager l'achat des consommateurs qui doutent ou bien au contraire quand il s'agit de commentaires négatifs, apporter leur crédibilité aux marques. Mais attention à eux, il peuvent être particulièrement nocifs s'ils ne sont pas gérés correctement. En plus de la perte de clients potentiels, une crise de réputation numérique pourrait être déclenchée, ce qui, étant indissociable de la réputation hors ligne, finirait par affecter l'organisation entière.

Quelques chiffres pour conclure :

- Le réseau social Instagram occupe, selon les données citées, la troisième place en tant que réseau social le plus connu des internautes, après Facebook et Twitter qui continuent à occuper respectivement la première et la deuxième place. - Instagram devient la plate-forme avec la plus forte augmentation du nombre d'utilisateurs par rapport au reste des réseaux en 2018. - 49% des "instagrammers" passent entre 10 et 120 minutes par jour à consulter cette plateforme, qui est un acteur clé pour la diffusion du produit et de la marque dans le domaine de la mode. Les femmes apparaissent comme des protagonistes lorsqu'il s'agit des adeptes des plateformes de mode sur Internet, et notamment sur Instagram. Il faut souligner également le rôle très important des femmes en tant qu'"influenceuses" de la mode, dans la tranche d'âge comprise entre 24 et 35 ans, avec des études universitaires et célibataires. De tous les services offerts par les marques (prix, fiabilité, rapidité, retour ou pas de frais de port), le plus apprécié par les utilisateurs est la confiance. Le principal problème découlant du commerce virtuel est le manque de confiance qui, dans de nombreux cas, dissuade le consommateur de passer commande. Cela oblige les marques à faire preuve d'une transparence maximale dans le réseau, en répondant aux besoins des clients tout au long du processus d'achat.