Le distributeur de billets : l’agence bancaire de demain

Banque : les distributeurs de billets vont-ils remplacer les agences ?

Face aux changements effectués récemment par la banque et à la mise en place de nouvelles stratégies digitales, de plus en plus de clients se posent des questions concernant l’avenir du distributeur de billet ou DAB. A l’instar des agences bancaires, cet automate fait partie des outils fréquemment utilisés par les usagers bancaires. Leur fréquentation sera-t-elle la même d’ici les quelques années à venir en dépit de l’évolution du secteur bancaire ? Zoom sur le distributeur de billet et les perspectives d’avenir le concernant !

Une plus grande fréquentation des distributeurs de billets

Afin de mieux cerner ce qui attend le distributeur de billet, l’ATM Marketplace a réalisé une étude concernant l’utilisation des automates bancaires. A l’issue de cette dernière il a été remarqué que les DAB sont tout aussi populaires qu’il y a 10 ans à l’arrivée des banques en ligne. Alors que les banques en ligne proposent des offres facilitant le paiement comme l’indique le site Detective Banque, les clients français restent encore très attachés à l’espèce. Cela se constate par une utilisation au taux de 80% pour les paiements en boutique en Europe face à 30% seulement aux Etats Unis. De cette étude ressort également que les distributeurs de billets ne risquent aucunement de disparaître. Pour obtenir l’espèce nécessaire à ces transactions, l’étude a établie que 1,40 milliard de retraits ont été recensés auprès des distributeurs il y a deux ans. Cela équivaut à une baisse de 6% seulement comparé à la somme enregistrée dans le courant de l’année 2011.

Quel avenir pour le distributeur de billet ?

Comme l’indique l’étude mentionnée plus haut, le distributeur de billet reste donc l’automate bancaire le plus sollicité. Si contrairement à l’agence bancaire il ne risque pas de disparaître, c’est aussi parce que les banques classiques et en ligne l’ont inclus dans leur nouvelle stratégie digitale. Plusieurs établissements bancaires pensent d’ailleurs à augmenter le nombre de DAB à leur actif. A cet effet, on remarque donc que certains changements vont être effectués par rapport à leurs services et options.

Des distributeurs de billet sans contact

Le secteur bancaire va voir l’arrivée de nouveaux distributeurs de billet qui ne nécessitent plus l’utilisation de la carte. De même, ceux qui sont déjà fonctionnels vont être mis à jour afin de proposer la même option. Certaines enseignes bancaires utilisent d’ailleurs cette fonctionnalité depuis un certains temps. La démarche vise avant tout la simplification des démarches du client. En cas de perte de la carte, cela donne la possibilité de faire des retraits sans passer par une agence. Le client n’aura qu’à lancer la transaction depuis son mobile. D’un autre côté, les banques en ligne et classiques souhaitent réduire les frais engendrés par le retrait en lançant cette option de paiement sans contact.

Réaliser certaines démarches depuis un distributeur

Avec la disparition graduelle des agences bancaires, les banques ont misé sur les distributeurs de billets pour effectuer certaines transactions de base. C’est notamment le cas de l’ouverture de compte qui sera disponible auprès de ces derniers d’ici quelques temps. Pour 6% des banques questionnées dans le cadre de cette étude, cette option est un projet à réaliser dans les plus brefs délais. Anytime a d’ailleurs déjà sauté le pas en transformant des cabines photographiques en automates bancaires avec l’aide de Photomatons. Près de 8% des banques déclarent également souhaiter la mise en place d’un système de vidéo-conférence et de prise de rendez-vous avec les conseillers clients. Cela augmenterait l’impression de proximité tant recherchée par les utilisateurs de la banque en ligne et réduirait les démarches fastidieuses que l’on n’apprécie pas toujours en agence bancaire.