Après l’amour fou vient le temps de la déception… Quand l’amour s’en va, et bien il ne reste plus grand-chose. Je crois que ce que je suis, a fait venir à moi l’amour, mais me le reprends parce que je suis comme ça. Finalement, mon look bimbo, et très jolie, a eu raison de mon mariage… Après le temps de la colère, et celui de la méchanceté, c’est celui du partage qui a sonné, et croyez-moi, on se découvre une attache particulière à tout ce qu’on ne pourra reprendre.

La difficulté dans ce cas de figure c’est de réussir à se comporter comme des adultes. Les derniers mois étaient plutôt d’un niveau école maternelle, et j’y ai bien contribué moi aussi, une forme de surenchère qui ne mène à rien sauf à compliquer les choses.

divorce

Accepter et se faire aider

Il faut accepter, c’est le plus dur ! Mais il existe des avocats, qui ne sont pas justes là pour vous prendre des honoraires. Certains ont une éthique, et mettent tout en œuvre pour vous aider à entendre la voix de la sagesse, grâce à des conseils avisés et parfois pas complaisants, vous arrivez à voir des choses positives et enfin nous comporter en adultes respectueux.

Personnellement sans l’aide de mon avocat, ni lui ni moi n’aurions pu finir cette procédure, sereins. Je pense qu’il faut le signaler, car nombreux sont les couples qui ne finiront pas ensemble, et nombreux sont ceux qui ne trouveront pas l’avocat qu’il leur fallait.