Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je suis un peu bavarde. J’aime discuter de tout et de rien avec mon entourage. Je peux avoir n’importe quelle conversation, du moment que je peux communiquer. Mon souci, c’est qu’avec mon entourage proche, en particulier les hommes, j’ai cette désagréable sensation que je les saoule.

Je finis toujours par faire un monologue et je ne compte même plus les fois où je m’arrête de parler sans que personne ne rendent compte que j’ai stoppé au milieu de quelque chose. Je cherche simplement à échanger mais à priori mes échanges ne doivent pas être assez intéressants. Sa marche pour tous les sujets, que je sois en train de parler de la pluie ou du beau temps, comme de quelque chose qui me tient à cœur. On n’essaye même pas de faire semblant de m’écouter…

Plus de conversation

Toujours à l’écoute

En revanche, je me dois d’écouter les problèmes de chacun, les états d’âme, ou les questions relatives à l’intendance de mon chez moi. Je dois aussi écouter les commentaires sur les matchs de foot par exemple. Sincèrement, je fais un effort, perso les résultats de foot ne m’intéressent pas, à l’inverse si j’écoute c’est que je m’intéresse aux autres tous simplement. Je ne suis peut-être pas assez cultivé ou intelligent, je pense même avoir des pouvoirs soporifiques.

Dans ces conditions, je finis par ne plus avoir envie d’échanger sur quoi que ce soit. Le souci quand je parle peu c’est que du coup je retourne les choses dans ma tête et quand tu ne partages ni ton temps, ni la communication avec les gens qui vivent près de toi, c’est le moment de se poser les bonnes questions.