Comment choisir le bon jean pour homme ?
Le jean est le vêtement le plus important du dressing masculin. Le jean se porte aussi bien au travail, en soirée ou même à la maison. Trouver son jean parmi toutes ces marques et tous ces modèles, c’est parfois un peu compliqué. Il faut trouver la bonne coupe, la bonne taille et le bon prix.

Choisir la bonne coupe

La coupe droite. C’est une coupe un peu passée de mode qui conviendra plutôt aux personnes fortes, avec des jambes musclées, ou alors en look workwear. La coupe slim. Le slim est compliqué à porter car il moule les mollets et peut donner l’impression d’être trop petit. Le bootcut. Aujourd’hui, c’est une coupe un peu démodée aussi. Resserré au début du genou, élargi au niveau de la cheville, il vous ferait passer pour un moniteur de ski. Le semi-slim. Cette coupe convient à un grand nombre de morphologies. Si vous êtes fin, il vous met en valeur sans vous noyer ni vous mincir. Si vous êtes de petite taille, il allongera votre silhouette. Enfin, si vous êtes costaud, le semi-slim vous affinera considérablement. C’est LE jean polyvalent par excellence. Le carrot slim. Cette coupe se reconnaît par sa simplicité au niveau des hanches et par la longueur de sa fourche, qui part généralement du milieu du dos jusqu’à la braguette. Le carrot slim se reconnaît également par un haut de pantalon large et un bas resserré. Le tapered.Cette coupe se rapproche de celle de carrot. Simplement, le jean est encore plus large au niveau du bassin. Il est également plus ample en bas des jambes. En revanche, la fourche est plus courte. Le regular.Cette coupe se reconnaît par un parfait ajustement au niveau du bassin, ce qui fait que les hanches ne sont pas marquées. La coupe est surtout droite le long des jambes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on parle aussi de jean droit. Le regular fait en tout cas partie des basiques du dressing masculin. Le jean loose.Le pantalon se reconnaît à sa coupe droite et ample ainsi qu’à la hauteur de la fourche. La largeur est d’autant plus marquée au niveau du bassin.

Choisir la bonne taille

L’un de vos sillages de jean doit être difficile à fermer. Les fesses doivent être maintenues et aplaties. Il ne doit pas y avoir d’excès de matière au niveau des cuisses et de l’entre-jambe. Si vous aviez l’habitude de porter des jeans trop larges pendant quelques années, cela risque de paraître étrange. Mais rassurez-vous, la toile du jean finit toujours par épouser votre morphologie trouver quelques conseils ici.

Vérifier la qualité de la toile

Il faut toujours privilégier les toiles brutes aux toiles délavées. Il n’est pas compliqué d’évaluer la qualité d’une toile de jean brute. Celle-ci doit notamment être bien régulière, présenter un beau bleu et avoir de très légers reflets à la lumière. La toile Selvege est un exemple parfait. C’est une toile de jean plus épaisse, donc plus durable par nature, et qu’on reconnaît par la présence d’un liseré souvent rouge à l’intérieur de la jambe. Du reste, le prix est toujours une composante essentielle dans l’achat d’un jean. Vous pouvez dénicher le bon modèle, notamment une belle toile Selvege, sans forcément dépenser une fortune en passant votre commande auprès de vote grossiste de vêtements.