Cette conversation est récurrente en ce moment, et en tout cas autour de moi, elle déchaine les passions. Au vu des derniers événements tragiques qui ont frappé notre pays, les opinions de chacun s’expriment avec une vraie ferveur. Pour ma part, je pense que la liberté c’est ça, c’est pouvoir dire ce que l’on veut en fonction de notre propre avis et analyse, même si ceux-ci sont différents voir marginaux…

Je pense que nous sommes assez intelligents dans la généralité pour faire nos choix en fonction de nos idées et donc si je n’adhère pas à telle ou telles pensées, je suis libre de ne pas lire, ou de ne pas m’intéresser à celle-ci. Mais qui suis-je pour empêcher les autres de penser et de dire ce à quoi ils croient eux, même si ces idéologies sont contraires à mes propres valeurs. Je n’ai pas le monopole de la pensée, ni moi, ni personne, et je réaffirme que la liberté d’expression est utile. Car même en bridant l’information, l’histoire nous la montrer, cela n’empêche personne de penser ce qu’il veut et de créer dans l’ombre des groupes avec des idéologies communes.

J’ai-choisi-la-liberté-d’expression-et-vous-

Le silence et la censure sont nos pires ennemis

Le silence, ou la négation de l’existence d’une pensée, même une mauvaise ne peuvent jamais servir. Je pense aussi qu’il faut que les gens sachent que d’autres ne pensent pas comme eux. La liberté d’expression, ne doit devenir un prétexte à énoncé des horreurs et à un manque de respect. La limite pour moi est là, le respect. Chacun a le droit en fonction de son éducation, de sa vie, à avoir une vision et des limites différentes, néanmoins à l’ instant où la liberté d’expression devient irrespectueuse, il faut envisager que certains puissent se vexer.

La vérité reste subjective en fonction du pays où l’on vit. Mais néanmoins je reste convaincu que de donner sa vision des choses reste un droit et presque un devoir. Mais pour moi la liberté d’expression c’est de pouvoir argumenter avec d’autres qui n’ont pas la même idée ou conclusion sur un fait et parfois il se peut même que mon interlocuteur exprime sa pensée qui n’est pas la mienne, mais qu’il arrive à me convaincre que les choses peuvent être envisagées autrement… Il faut s’ouvrir au monde, si nous voulons que celui-ci soit meilleur. Non ? Donner-moi votre avis cela m’intéresse beaucoup.