Lorsque l’on souhaite emprunter de l’argent pour un projet immobilier. Il est normal que la banque demande une assurance. Ainsi dès que l’on a quelques difficultés à payer, ce sera à l’assureur de prendre notre place. Ce système permet de sécuriser le prêt, il faut aussi admettre que c’est très avantageux pour la banque.

Il faut savoir négocier la prime d’assurance

Sachez que le domaine de l’assurance est vraiment concurrentiel. C’est une information cruciale lorsque l’on contracte une assurance prêt immobilier, en effet cela aura un impact lors des négociations. C’est-à-dire qu’il faudra faire jouer la concurrence. Mieux vaut donc avoir le sens de la persuasion pour faire baisser la prime de l’assurance prêt immobilier. Sachez qu’il y a d’autres moyens de faire baisser les mensualités. Pour les connaître, il faut aller sur le site suivant : http://www.sylvain-sitbon-flandrin.net, c’est là que l’on trouve des astuces pour éviter les pièges dans le monde des assurances.

Il faut utiliser la liberté procurée par la loi Hamon

Sachez que la loi Hamon donne la possibilité aux assurés de résilier unilatéralement leurs contrats d’assurance à la date d’anniversaire de la souscription. Cela sans craindre les pénalités. Aussi dès l’approche de la date d’anniversaire, essayer de contacter au plus vite votre assureur. N’hésitez pas à demander des rabais ainsi qu’une réévaluation de la prime d’assurance. Et si l’assureur n’accepte pas, il faut le menacer de mettre un terme au contrat. Dans tous les cas, la loi Hamon est une véritable aubaine pour tous les assurés. Elle rehausse aussi la compétitivité des compagnies d’assurance.