Sachez que la souscription à une assurance habitation est obligatoire si l’on est locataire. C’est assez normal puisque l’on est responsable du bien immobilier que l’on loue. Le problème se pose lorsqu’il s’agit d’une collocation, c’est-à-dire qu’il y a plusieurs locataires pour seulement un logement. C’est assez courant dans les grandes villes comme Paris ou Marseille.

Qui d’entre les colocataires doivent être assurés??

Lorsqu’il s’agit d’une colocation, ce n’est pas la peine que tous les colocataires soient assurés. IL faut juste au moins qu’un des colocataires souscrive à une assurance. Néanmoins, il faut savoir que si un sinistre survient, chaque locataire devrait participer à la réparation en prenant en compte sa quote-part dans le loyer. En cas de conflit, il convient d’engager un avocat pour trouver une solution à la situation. Pour en savoir davantage sur le thème, il existe certains sites comme www.flandrin-sylvain-sitbon.org qui proposent des explications bien plus fournies et précises. On y retrouve aussi quelques astuces pour les assurances.

Qu’est ce qu’on fait en cas de changement de situation??

Il faut savoir qu’un changement de situation peut intervenir dans le cadre d’une collocation. Par exemple, on constate qu’un nouveau colocataire vient d’arriver. Dans ce cas-là, il est important d’inclure une modification dans le contrat d’assurance. En d’autres termes, il faut rédiger un avenant. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit d’un document qui se greffe à un contrat en guise de modification ou encore dans le but de compléter le contrat initial. C’est une technique assez répandue.