Il est tout aussi délicat que bébé de choisir un jouet pour lui. En effet, de nombreux critères doivent être pris en compte lors de cette démarche la rendant d’autant plus difficile. Pourtant, en se focalisant sur quelques conseils basiques, cette étape sera beaucoup plus facile et simplifiée.

L’âge et les besoins de bébé

Outre le fait de permettre à bébé de jouer sans danger avec des jouets suivant les normes, son âge est également important.En effet, l’âge de bébé définit sa période d’évolution. Après tout, bébé commence à jouer dès sa naissance. Ainsi, il existe des jouets spécialement faits pour les nouveau-nés, pour les bébés de 6 mois, de 7 mois jusqu’à 5 ans. A chaque changement de sa vie correspond à une période liée à l’âge. C’est donc en fonction de ces changements qu’il faudra acheter des jouets à bébé. Du mobile, en passant par le hochet jusqu’à ses jeux d’adresse, chaque jouet contribue à son développement à un certain moment de sa vie.

En plus de l’âge, les besoins de l’enfant sont également un critère important. Ils ne sont pas forcément liés à l’âge de bébé. Il faut, ainsi, que l’achat soit motivé par la vie de l’enfant en plus de son âge. Clairement, il sera important de prendre en compte ses joies et ses peines ainsi que des facteurs comme un divorce ou bien un deuil !

Trois phases

Les spécialistes proposent aux parents de tenir compte de trois phases dans la vie de bébé afin de les aider lors de l’achat de jouets. Ces trois étapes sont « le moi », « le moi et les autres » et « le moi avec les autres ».

Pendant la première période, c’est-à-dire, « le moi », bébé apprend à se connaitre.Les jouets miroir sont donc recommandés. On parle ici des jouets comme le magnétophone qui reproduit la voix de bébé. Ils contribueront grandement à aiguiser ses sens ainsi que sa motricité.

Lors de la seconde période, bébé apprendra à partager avec les autres. Il faut donc qu’il ait un jouet qui lui est propre comme son ourson et des jouets qu’il partagera comme des ballons ou encore des legos. Bébé commence également à marcher à cette période.

La dernière étape du « moi avec les autres » survient entre 2 à 3 ans. A cet âge, l’enfant ressent un véritable plaisir à partager ce qu’il possède. Ainsi, il peut être très friand des jeux de société, par exemple. Bien entendu, il saura préserver son univers !